Para utilizar las funcionalidades completas de este sitio es necesario tener JavaScript habilitado. Aquí están las instrucciones para habilitar JavaScript en tu navegador web.

La fiesta de la limpieza

 

C’est en 2009 que Javier Rojel, ancien guide d’Explora à Torres del Paine, a réalisé, alors qu’il parcourait le parc avec son amie Luisa Alegría, que, bien qu’ils se trouvaient dans un environnement aux paysages magnifiques, avec des lacs et des rivières turquoise, des pampas dorées et des montagnes aussi splendides qu’imposantes, que quelque chose ternissait cette merveille.

La flore et la faune uniques et caractéristiques de la Patagonie chilienne étaient éclipsées par des milliers de débris d’origine humaine non dégradables dans le temps, autrement dit des déchets.

C’est alors que son amour pour la nature, et pour le lieu où il avait commencé à travailler dès l’âge de 16 ans, l’a poussé à agir et à réfléchir pour inverser la situation: la Fiesta de la Limpieza est née.

Il s’est adressé à la CONAF – l’organisme responsable du parc national Torres del Paine – et aux différents concessionnaires privés qui s’y trouvent, dont Explora, pour compter sur leur soutien dans le nettoyage du parc.

UNE FÊTE OUVERTE À TOUS

Grâce à des connaissances et aux entreprises qui travaillent dans le parc, ils ont commencé à faire passer le mot pour inviter les gens à participer à cette activité, en réunissant des volontaires du parc national Torres del Paine et des jeunes des villes voisines, comme Puerto Natales et Punta Arenas.

« Au début, l’activité se déroulait sur trois jours durant lesquels les volontaires se réunissaient et parcouraient les sentiers les plus fréquentés du parc, notamment le long du circuit W et ramassaient les déchets, nous appelions cela la fête des sentiers (…); au bout de quelques années, nous avons réalisé que les sites autour du parc étaient également sales, et avons donc créé la fête des routes, qui consistait, un jour avant la fête des sentiers, à nous retrouver pour nettoyer ces voies d’accès », a expliqué Javier Rojel.

Le week-end dernier, une nouvelle fête a eu lieu. 43 volontaires y ont participé, dont 21 enfants de l’école Juan de Ladrilleros de Puerto Natales. Depuis le début du festival, des centaines de bénévoles ont participé à cette activité, y compris des travailleurs de la CONAF, collectant un volume record de 120 kilos de déchets en 2012.

Javier Rojel a fait remarquer qu’avec le temps, les bénévoles collectent de moins en moins de déchets, ce qui signifie que les gens sont de plus en plus conscients de ne pas les jeter. Cette année, le volume se montait à 45 kilos.

TOUTE AIDE EST BIENVENUE

José Linnebrink est le directeur du parc national Torres del Paine. L’organisme Conaf met tout en place pour que les volontaires puissent travailler sans problèmes pendant la durée de l’évènement.

« Nous avons toujours été impliqués et nous essayons d’aider, par exemple, nous libérons l’accès au parc et fournissons du personnel dans la mesure du possible. Nous nous adressons également aux concessionnaires pour qu’ils nous aident à transporter les volontaires et nous nous occupons d’évacuer des déchets qu’ils collectent », a déclaré José Linnebrink.

D’autre part, les différents services d’hébergement du parc, dont Explora, apportent leur aide en fournissant la nourriture et/ou le logement aux volontaires.

Eduardo Machuca, directeur d’Explora à Torres del Paine, a déclaré qu’il était très important pour l’entreprise de participer à ce type d’activité, car cela va de pair avec son engagement envers l’environnement et les communautés locales.

« Cette année, 4 de nos employés ont participé pendant leurs heures de travail, et nous avons également servi des repas non seulement à notre équipe, mais aussi à de nombreux participants à l’événement », a déclaré Eduardo Machuca.

Photos de: Instagram @fiestadelalimpieza